La signalisation ferroviaire
Le système "Approach lit"
La première fonction d'un signal ferroviaire est d'assurer la protection des trains. La plus grande volonté d'un designer de système de signalisation est de voir le signal... éteint!!

Cette affirmation peut sembler étrange, et pourtant elle est bien fondée. Les signaux de chemin de fer, contrairement aux feux de circulation, sont souvent situés dans des endroits difficilement accessibles. L'entretien doit donc être réduit au minimum.

Les mâts, relais, câbles et autres pièces sont fabriqués selon des standards très élevés de qualité. Ils ont un cycle de vie très long. Toutes les pièces, sauf une, l'ampoule. La venue des signaux à LED a considérablement changé cette donne, mais il ne faut pas penser qu'une matrice de LED est infaillible. Cependant, la fiabilité de ce système a surpassé le besoin du système "approach lit" tel que défini à l'origine. De plus, les signaux à ampoule représente toujours une bonne partie des ventes de signaux neufs.

L'ampoule d'un signal est une ampoule fonctionnant généralement sur un courant de 5 à 12 volts. Ce faible voltage permet de prolonger la durée de vie d'une ampoule, mais pas indéfiniment.

Afin de prolonger au maximum la vie de l'ampoule, beaucoup de signaux s'éteignent lorsqu'il ne sont pas requis. On appelle ce système "approach lit", car le signal s'allumera de nouveau dès qu'un train entrera dans le circuit.

Le système "approach lit" est interprété de différentes façons selon les chemins de fer. Mais de façon générale, disons que, pour qu'un signal puisse s'éteindre lorsque aucun train lui fait face, il doit:

  • Posséder un circuit d'approche. Un circuit d'approche est un circuit électrique sur la voie qui permet au signal de détecter un train suffisamment d'avance pour que le signal puisse allumer à temps. Par exemple, les voies d'évitement non-signalé n'ont aucun circuit électrique. Pour cette raison, les signaux de sortie de ces voies (généralement un signal nain) sont constamment allumé. Lorsque'une subdivision non-signalé est raccordé à une subdivision signalée, le signal gouvernant la sortie de cette subdivision ne possède généralement pas de circuit d'approche, ce qui fait que le signal sera toujours allumé. Il y a des exceptions, comme lorsque la jonction est dans un endroit isolé, on installera un circuit d'approche. Beaucoup d'enclenchement en territoire non-signalé et peu fréquenté (moins de 3 trains par jour) sont équipé d'un circuit d'approche afin de pouvoir faire éteindre le signal. En fait, il n'y a pas de circuit d'approche comme tel, mais c'est plutôt le circuit de l'enclenchement qui commence suffisament loin de l'enclenchement pour faire office de circuit d'approche.
    • Dans cet exemple, la voie d'évitement (en noire) n'est pas électrifiée (rappelez-vous que le terme "voie électrifiée" signifie "voie avec circuit de détection des trains". Ça n'a aucun rapport avec l'alimentation en électricité des locomotives par les rails). Les signaux nains n'ayant aucun circuit d'approche, ils sont constamment allumés. Les signaux contrôlant la sortie de la voie d'évitement sur la voie principale ont un circuit d'approche, représenté en rouge sur le dessin. Le circuit en bleu est le circuit de voie de contrôle, commun aux deux signaux (circuit directionnel). Dès qu'un train entre dans le circuit d'approche, les signaux s'allument.

Circuit d'approche

  • Ne pas être dans un endroit où le signal éteint pourrait porter à confusion. Pas exemple, si les signaux contrôlent un enclenchement achalandé près de la sortie d'un triage ou d'une autre jonction, on va préférer laisser les signaux allumés en tout temps. Ou encore, si on est en voie double. Un signal ne doit pas rester éteint, même si aucun train n'est dans son circuit d'approche, si un signal sur une voie adjacente est allumé.

Il y a aussi un calcul financier à faire; il faut savoir si l'économie réalisée avec les changements moins fréquents d'ampoule justifirera les dépenses supplémentaires que comporte le système approach lit (ajout de relais et de circuiterie).

LED

L'apparation des signaux à LED dans les dernières années fera en sorte que le système approach lit sera de moins en moins utilisé dans les nouvelles installations. Cependant, les installation existantes où des signaux à LED sont ajoutés peuvent continuer à fonctionner avec le système approach lit. La raison est simple: souvent, seul le mât et l'unité (contenant les LED) sont remplacés. Toute la circuiterie, les relais et l'électronique en place demeure les mêmes.