La signalisation ferroviaire
Définitions
Les définitions qui suivent ne sont pas des définitions officielles. Elles ont été écrites pour faciliter la compréhension de ce site uniquement. Des définitions extraites de livres de règlements sont au début des pages décrivant les différents systèmes.

ABS: Automatic block signal system. Système de bloc automatique. Un système de cantons consécutifs dont l'occupation est gouvernée par l'utilisation de signaux de canton, de cabine, ou les deux, activés par le passage du train, et régit par certaines conditions et règles. Notez qu'aux États-Unis, le ABS n'est pas un système de contrôle, mais une catégorie regroupant tous les sytèmes de contrôle automatisés (sans intervention humaine).

ACS: Automatic cab signal system. Système de signalisation automatique en cabine. Système qui n'est pas implanté au Canada. Système qui régit les mouvements de train par des signaux de cabine, lumineux et/ou auditif.

Aiguillage: Appareil servant à faire diverger un train entre deux itinéraires possible.

Lorsque le train traverse un aiguillage de façon telle que les pointes (ou aiguilles) de l'aiguillage lui font face et qu'un choix d'itinéraire s'offre à lui, on dit qu'il "prends en pointe" l'aiguillage (facing point).

Lorsque le train traverse un aiguillage de façon telle que les pointes de l'aiguillages pointent dans la même direction que celle du train et qu'alors aucun choix d'itinéraire ne s'offre à lui, on dit que le train "talonne" l'aiguillage.

Voici les principaux types d'aiguillage:

  • Manuel: Activé manuellement par un appareil de manoeuvre, situé en bordure de la voie et verrouillé par un cadenas, une verrou électrique activé à distance, ou les deux.
  • À commande électrique: Activé à distance et manoeuvré par un moteur électrique. Un verrou électrique est souvent partie intégrante du système.
  • Semi-automatique: Ce type d'aiguillage doit être activé manuellement pour l'itinéraire à suivre lorsque le train prends en pointe l'aiguillage. Lorsque le train talonne l'aiguillage, les pointes sont orienté par les roues passant dans l'aiguillage.
  • À ressort: Aiguillage dont les pointes sont toujours orientées pour un itinéraire. Un ressort assure que les pointes ne bouge pas lorsqu'un train prends en pointe l'aiguillage, et assure aussi que l'aiguillage reste oreinté pour l'itinéraire pré-déterminé, même si un train arrivant de l'autre itinéraire a talonné l'aiguillage précédemment. On se sert de ce type d'aiguillage à la sortie de certaines voies d'évitement, et sur des systèmes de tramway.
  • À double commande: Aiguillage pouvant être contrôlé de plus d'une façon, généralement de façon électrique et manuelle.

Aspect: L'apparence d'un signal fixe tel que vu par un train approchant. L'aspect donne une indication au train.

Bloc: Synyme de canton. Longueur de voie dont les limites sont définies par un signal de canton, un panneau indicateur ou autre. Les mouvements à l'intérieur d'un canton sont régit par les signaux, la signalisation et les Règles d'Exploitation Ferroviaire.

BA: Bloc Automatique. Système de signalisation entièrement automatisé. Généralement, il est placé sur des voies directionnelles où aucune rencontre avec d'autres trains n'est permises. Ce système n'affiche généralement que trois aspects, soit "vitesse normale", "vitesse normale à arrêt" et "arrêt absolu". Voir ABS pour d'autres détails.

Cab Signal: Un signal positionné dans la cabine ou le compartiment du conducteur et fonctionnant en conjonction avec les signaux de canton et d'enclenchement, ou en lieu de ceux-ci.

Canton: Voir Bloc.

CCC: Commande centralisée de la circulation. Système de contrôle de la circulation ferroviaire par signaux enclenchés. Les ordres de marche sont donnés aux trains par le biais de ces signaux, et ces ordres sont d'autorité supérieures aux ordres de marche selon la priorité des trains, pour les mouvements de directions similaires ou opposées sur une même voie.

CCF: Contrôleur de la Circulation Ferroviaire. Personne en charge du contrôle des trains et autres véhicules sur un territoire donné. Le CCF règle les signaux, les aiguillages qui sont sous son contrôle. Il donne aussi les autorisations nécessaires pour la bonne marche des trains, que le territoire soit signalé ou pas. Il autorise les contre-maîtres et équipes d'entretien à être sur la voie lorsque la situation le commande (il doit protéger les équipes et les trains les uns des autres). Il veille au changement des équipes de trains selon les heures de repos prescrites par la loi. Il veille à ce que les trains soit favorisés selon la priorité des différents mouvements.

Crossover: Voir liaison.

CTC: Acronyme anglais de CCC.

Diamond: Voir traverse.

Division: Partie d'un chemin de fer sous la gouvernance d'un surintendant. Une division est constituée de plusieurs subdivisions.

Enclenchement: Un arrangement de signaux, d'aiguillages et/ou de ponts levis et/ou de traverses interconnectés de façon à ce que leur indications et mouvement soit inter-relié pour permettre à un train de poursuivre sécuritairement sa marche. Un enclenchement est gouverné selon les règles d'enclenchement. Un enclenchement peut être opéré manuellement, électriquement, sur place et/ou à distance. L'enclenchement évite qu'un autre mouvement, le déplacement des pointes d'un aiguillage ou le déplacement d'un pont levi interfère avec la marche sécuritaire du train pour lequel l'enclenchement a été actionné.

Enclenchement automatique: Enclenchement actionné automatiquement par l'approche d'un train.

Enclenchement manuel: Enclenchement actionné par un employé à l'aide d'une machine d'enclenchement (levier, machine de CCC ou autre).

Extra (train): Un train ne figurant pas à l'horaire régulier. Un train est appelé Extra sauf s'il s'agit d'un train de travaux, auquel cas il sera appelé Extra Travaux.

Gare: Lieu nommé dans l'indicateur. Il ne s'agit pas nécessairement du bâtiment physique servant à abriter les voyageurs.

Indicateur: Document renfermant les données spécifiques aux subdivisions d'un chemin de fer. Ce document peut aussi contenir un horaire des trains. Ce docuement fait office d'autorité pour les mouvements sujets aux règles d'exploitations.

Indication: Information transmise à un train par l'aspect d'un signal.

Liaison: En voie double, agencement de deux aiguillages permttant à un train de passer d'une voie à l'autre. Les deux aiguillages sont enclenchés ensemble, de façon permanente. Il est impossible de faire tourner un aiguillage si l'autre ne tourne pas aussi.

Liaison double: Deux liaisons, placées consécutivement et en direction opposée, permettant à un train de passer d'une voie vers une autre, peu importe sa direction.

Libéré (signal libéré): Signal permettant au train de passer. Ce signal affiche n'importe quelle indication, autre que "arrêt".

Limites d'enclenchement: Portion de la ou les voies comprisent entre les signaux absolus d'un enclenchement.

Locomotive: Véhicule ferroviaire propulsé par une énergie diesel et/ou électrique, et ayant la capacité de remorquer d'autres véhicules ferroviaires.

Pilot: Employé assigné à un train lorsque l'ingénieur et le chef de train en charge de celui-ci ne sont pas habitué aux caractéristiques et/ou méthodes de contrôle d'une subdivision ou une partie de celle-ci.

Section: Un ou plusieurs trains circulant avec les mêmes ordres de marche et sur le même horaire. Les sections d'un même train (excepté la dernière) auront un marqueur (lumières ou drapeaux) vert sur le devant des locomotives.

Signal Absolu: Un signal de canton ou d'enlenchement contrôlé. Au Canada, il prends la forme suivante: Signal à deux unités alignées, signal à trois unités, signaux nains et tous signaux portant la plaque "A". Aux États-Unis, il prend la forme suivante: Signal portant la plaque "A" ou signal n'ayant pas de numéro. Son aspect le plus restrictif est "arrêt absolu". Aucun mouvement ne peut franchir un signal présentant cet aspect, sauf en ayant une autorisation de l'autorité approprié, généralement un CCF.

Signal d'approche: Un signal de canton ou d'enclenchement non-contrôlé, gouvernant l'approche d'un autre signal. Au Canada, il prend la forme suivante: Signal à une unité ou signal à deux unités désalignées. Aux États-Unis, il prend la forme suivante: Signal ayant une plaque numérotée. Son aspect le plus restrictif est "Arrêt permissif". Un train peut franchir ce signal après avoir effectué un arrêt.

Signal d'enclenchement: Signal fixe gouvernant un enclenchement.

Signal fixe: Signal indiquant la condition de la voie affectant la conduite d'un train ou une locomotive. Les signaux d'approche, d'enclenchement, de canton, panneaux donnant des indications d'arrêt, de zone (marche prudente, triage), de limites de vitesse font parties des signaux fixes. Les panneaux servant à protéger du matériel roulant et délimiter des zones de travaux n'en font pas partie.

Signaux de cabine: Voir Cab Signal

Subdivision: Portion d'une division d'un chemin de fer désignée dans l'indicateur.

Train: Une ou plusieurs locomotives, avec ou sans wagon, ayant une autorité de circuler.

Traverse: Croisement de deux voies ferrées au même niveau. Une traverse peut être simple; dans ce cas, les trains ne peuvent pas changer de voie. Dans d'autres cas, une traverse peut permettre à un train, au moyen d'aiguillages, de passer d'une voie vers une autre.

Triage: Arrangement de voie confin dans des limites définis, sur lequel les mouvements ne sont pas régit par indicateur ou ordre de marche, mais peuvent l'être par signaux, règles ou instructions spéciales.

Vitesses:

Vitesse de marche prudente:
Vitesse permettant de s'arrêter en deçà de la moitié de la distance de visibilité d'un matériel roulant ou d'un véhicule d'entretien.
Vitesse réduite:
Vitesse permettant de s'arrêter en deçà de la moitié de la distance de visibilité d'un matériel roulant.
Vitesse de marche à vue:
Vitesse qui permet l'arrêt non seulement en deçà de la moitié de la distance de visibilité d'un matériel roulant, mais aussi avant un aiguillage mal orienté, et qui ne doit jamais dépasser la petite vitesse.Nota : La marche à vue commande l'attention aux ruptures de rail.
Petite vitesse:
Vitesse ne dépassant pas 15 milles à l'heure.
Différences entre les vitesse sous 15 mi/h:
Occupation et intégrité de la voie garantie par le système. Arrêt du matériel roulant sur la voie Arrêt du matériel d'entretien sur la voie Arrêt avant un aiguillage mal orienté Attention particulière aux ruptures de rail
Marche prudente X X
Réduite X
Marche à vue X X X
Petite X
Vitesse moyenne:
Vitesse ne dépassant pas 30 milles à l'heure.
Vitesse limitée:
Vitesse ne dépassant pas 45 milles à l'heure.

Voie d'évitement: Voie permettant à deux mouvements ferroviaires de se dépasser ou de se rencontrer. Une voie d'évitement est généralement non-électrifiée, c'est à dire que le système de signalisation ne peut détecter la présence de trains, de véhicules d'entretien ou un rail rompu sur cette voie. Le terme électrifiée se rapporte aux circuits de voie, et non pas à l'alimentation en électricité des locomotives. En CCC, si le système peut afficher la présence d'un train dans une voie d'évitement, on se sert alors de la déduction pour affirmer qu'un train ayant quitté la voie principale est entré dans la voie d'évitement. En effet, si le train occupe un circuit de voie en voie principale, et que l'aiguillage est orienté pour la voie d'évitement, on n'a pas besoin de mettre un circuit de voie sur la voie d'évitement, puisque le train sera forcément à cet endroit lorsqu'il n'occupera plus le circuit de voie de la voie principale.

Voie d'évitement contrôlée: Idem à la voie d'évitement, sauf que le système peut effectivement détecter la présence d'un train, de véhicule d'entretien ou un rail rompu sur cette voie.

Voie double: Lorsque deux voies principales se suivent parallèlement et que les voies ont des directions désignées selon les points cardinaux est-ouest ou nord-sud.

Voie principale: Voie s'entendant d'un triage et entre les gares, sur laquelle la marche des trains est contrôlée par un CCF, selon plusieurs méthodes d,exploitation.. Les voies d'évitement ne sont pas des voies principales.

Voie simple: Une seule voie principale, sur laquelle les trains peuvent circuler dans les deux sens.

Zone de manoeuvre: En commande centralisée de la circulation (CCC), partie de voie(s) principale(s) dont les limites sont spécifiées dans l’indicateur ou dans des instructions spéciales.

Zone de marche prudente: Partie de voie(s) principale(s) délimitée par des panneaux indicateurs de zone de marche prudente. S’il n’est pas possible de placer ces panneaux à l’endroit prescrit, les instructions spéciales en feront mention.

Zone de triage: Partie de voie(s) principale(s) délimitée par des panneaux indicateurs de zone de triage. S’il n’est pas possible de placer ces panneaux à l’endroit prescrit, les instructions spéciales en feront mention.

Zone enclenchée: Voir enclenchement.